> Pauvreté - Précarité 2016


POUR FACILITER L'ACCÈS AUX SOINS AUX PLUS PAUVRES, AGISSEZ AVEC NOUS !

Le cas de Béa n'est pas isolé... Qui ne connaît pas dans son entourage des personnes ayant dû renoncer à se soigner parce qu'elles n'ont pas les moyens ? Comment faire pour régler des soins quand on est au chômage, en charge d'une famille nombreuse ou pire encore à la rue ?
Saviez-vous que 33 % des Français subissent déjà cette situation ?

Avec l'accroissement de la précarité - le nombre de pauvres en France a augmenté d'1 million de personnes entre 2004 et 2013 pour s'établir entre 4,9 millions et 8,5 millions* selon les critères retenus -, les inégalités sociales en termes de santé se sont encore accentuées.

IILes difficultés économiques ont un impact direct sur la santé. Diabète, cancer, maladies cardio-vasculaires, risques suicidaires... ces pathologies sont plus fréquentes au sein de cette population. ll n'y a pas de doute, la précarité rend malade, elle tue même !

La pauvreté prive aussi les personnes les plus démunies de l'information sur leurs droits à !a santé. Seul 1 Français sur 10 dit connaître les recours possibles. Et malgré les passerelles qui tendent à faciliter l'accès à la CMU (couverture maladie universelle), beaucoup trop de personnes abandonnent devant la complexité des démarches administratives.

Parce que le droit à la santé pour tous est capital. le Secours populaire français accompagne les personnes démunies dans l'accès aux soins. C'est pourquoi un don de votre part sera essentiel pour nous permettre de poursuivre nos actions de conseil et de prévention.

Grâce à votre solidarité, les "Médecins du Secours populaire français" continueront de faire bénéficier les permanences d'accueil du SPF de leurs compétences afin d'identifier les besoins de santé, d'orienter et d'accompagner les personnes aidées vers les structures de santé appropriées. Une mère isolée, désespérée de ne savoir comment soigner ses enfants, une étudiante extrêmement inquiète depuis sa découverte d'une grosseur à un sein, une femme en difficulté comme Béa qui attend depuis des années de pouvoir changer ses lunettes... autant de personnes qui trouveront une solution à leurs problèmes de santé.

Votre don permettra également à nos permanences d'accueil, de solidarité et relais-santé de faciliter les démarches d'accès aux soins pour les plus démunis, d'organiser des ateliers cuisine pour une nutrition plus équilibrée, de sensibiliser à la prévention et, avec nos partenaires, acteurs dans le domaine de la santé, d'effectuer des bilans de santé gratuits afin de dépister certaines pathologies.

Grâce au dialogue engagé lors de ces entretiens-santé, nous traitons d'autres problématiques comme l'alimentation, l'habillement, l'éducation... Ainsi les personnes accompagnées peuvent reprendre pied et retrouver leur dignité.

===> 30 €, 40 € , 50 €, plus si vous pouvez, votre geste de solidarité sera essentiel pour nous permettre d'assurer la pérennité de nos actions en faveur des familles en difficulté.

D'ores et déjà, je vous remercie très chaleureusement de tout ce que vous faites pour ces enfants, ces femmes et ces hommes en grande détresse.


Jean-Claude MERLE
Secrétaire général du Comité Aigueperse Nord-Limagne du Secours populaire français.

 

BULLETIN DE SOLIDARITÉ

Déduction fiscale :
UN DON DE 60 € NE VOUS COÛTE que 15 € !

Chaque don au Secours populaire français vous donne droit à une déduction fiscale de 75% de votre don dans la limite de 530 € versés. Ainsi, votre don ne vous coûte que le quart de son montant. Au-delà la réduction est de 66% dans la limite de 20% de votre revenu net imposable.




EN FRANCE, UNE "MALADIE" FAIT PLUS DE VICTIMES QUE LE  CANCER : LA PAUVRETÉ. AGISSEZ AVEC NOUS ! Marina Carrère d'Encausse



LA PAUVRETÉ NUIT GRAVEMENT A LA SANTÉ

CHIFFRES-CLÉS

SOUTENEZ LES MÉDECINS DU SECOURS POPULAIRE